Les acides gras TRANS

Ce nom un peu barbare désigne un type d'acide gras que l'on retrouve principalement dans les aliments d'origine industrielle...

Les acides gras « trans » (AGT) ont deux origines : naturelle et industrielle.

Les AGT d’origine naturelle se retrouvent en petite quantités dans la viande, le lait et les produits laitiers.

Les AGT d’origine industrielle sont le produit de l’hydrogénisation catalytique partielle d’acides gras polyinsaturés. Le but de cette opération est de rendre les huiles solides ou semi-solides comme dans les margarines. Ce procédé permet d’obtenir des aliments avec des lipides qui rancissent mois vite, qui sont plus fermes et avec moins d’odeur. On trouve ces acides gras trans, en plus des margarines, dans de nombreux produits transformés comme les plats préparés, les viennoiseries, les pizzas, les quiches et les barres chocolatées. Sur les étiquettes de ces produits on peut lire : huiles « partiellement » hydrogénées.

Il a été démontré que les acides gras trans d’origine industrielle ont un effet sur l’augmentation des maladies cardio-vasculaires lorsqu’ils sont consommés en excès (c’est à dire plus de 2% des apports caloriques de la journée) De plus, ils sont aussi responsables de la hausse du «mauvais cholestérol» dans le sang.

Aujourd’hui on encourage donc tout le monde à consommer de plus en plus des produits « bruts » c’est à dire qui n’ont pas été transformés. (Sans compter aussi tous les autres agents qui sont ajoutés dans les produits industriels, comme les additifs par exemple.)

L’ANSES, en 2005 a encouragé les industriels à réduire l’utilisation des acides gras trans afin de réduire le risque d’exposition et de trouver des alternatives à ce procédé, mais on trouve encore cet acide gras dans nos assiettes…

Vous l’aurez compris, le secret pour rester à l’abri de ce « mauvais » gras est de lire les étiquettes et de cuisiner un maximum par vous-même. Méfiez vous de tous les produits industriels et sachez repérer les bons produits !

Article rédigé par Laureline Clarys-Delevacque